Humeur

Trop tôt pour être adulte

Je profite des trois heures de retard de mon vol (oui, oui, vol prévu à 9h50 au lieu de 6h30 ce matin…) pour vous rédiger enfin ce petit article.
C’est donc assise dans l’aéroport, seule, essayant de capter le wifi sans que ça ne coupe, que j’ai eu envie de partager mes pensées.

Pour être honnête ce n’est pas vraiment sous cette forme que j’envisageais cet article, mais tant que j’ai l’inspiration et le temps je profite de l’occasion 🙂
Cela va faire trois semaines maintenant que j’ai officiellement terminé mes études. Fini les examens, les oraux, les journées de cours, les dossiers à rendre. Finito. Basta. Terminado. Finish.

J’ai encore du mal à le réaliser, mais je me rends compte petit à petit que ça y est « je suis une grande », je deviens une « vraie adulte ».

Pour moi, tant que je devais aller à l’école je ne me considérais pas réellement comment une grande personne disons. Comme une personne avec des responsabilités et qui vit le reste de sa vie.
Je travaille depuis 7 ans maintenant et vis seule depuis 5 ans, donc évidemment que je sais ce que signifie avoir un emploi et des obligations, mais la majeure partie de ces emplois étaient mes stages en alternance, donc même si j’ai pu avoir des missions importantes et sous mon entière responsabilité je ne voyais pas ces expérience comme un vrai boulot disons. Simplement parce que je savais que ça ne durerait qu’un an et qu’ensuite une nouvelle aventure débuterait, dans une nouvelle entreprise, avec de nouvelles personnes, et ainsi de suite.

Sauf que maintenant c’est fini les expériences à court terme. Je dois maintenant penser à long terme quant à mon futur emploi, et ainsi commencer ma vie de « grande » autour de et grâce à cela.

Car oui, soyons honnêtes, même si on nous dit de suivre nos rêves et de vivre nos passions, ce n’est pas ce qui va payer les factures, ou du moins pas bien longtemps…

Sauf que pour ma part, même en ayant cumulé les stages, en alternance, dans de belles entreprises et avec des missions toutes très intéressantes, je n’arrive toujours pas à me fixer sur un job qui me conviendrait pour le reste de ma vie professionnelle maintenant. Cela dit, je sais ce que je ne veux pas faire, c’est déjà pas mal, non ?
Mais je n’arrive pas à me dire que je vais commencer à postuler et passer des entretiens pour différents emplois, et que l’un d’entre eux définira ma carrière.

Mine de rien, c’était plutôt cool les stages en fait (on ne parle pas de salaire hein !), on avait lapossibilité de tester différents postes, différents secteurs, différentes entreprises, et là d’un coup il faut qu’on se fixe pour « toujours » ! C’est une décision et un choix beaucoup trop importants quand on sort tout juste du cadre d’étudiant.

Alors, je sais qu’on a été préparé à cela pendant toutes ces années et que j’ai surement les bagages qui me permettront de bien démarrer cette nouvelle vie, mais je pense que tout compte fait je ne me sens pas prête. Je n’ai pas envie de me lancer maintenant.

Ce que je voudrais aujourd’hui, c’est profiter. Profiter justement du fait que l’on est rattaché à rien pour le moment et qu’on a encore la possibilité d’être libre, de partir, de découvrir et de revenir (ou pas) lorsqu’on aura décidé que ça y est, on est prêt à se lancer dans ce grand bain.

Si je m’écoutais aujourd’hui, je réserverais le premier vol (ou pourquoi pas le bateau même !) pour le bout du monde et je partirai à la découverte d’un autre monde. Bien sur j’embarquerai mes amours de copines (coeur, licorne et paillettes sur vous), sans qui je ne serais surement pas où j’en suis à présent, et on reviendrait une fois qu’on aura terminé, selon nos propres envies.

Sauf que mon compte en banque ne me le permet pas encore (et puis, je ne sais pas si Kiwi le chat serait partant). Du coup, je vais commencer par trouver une activité qui me plait réellement, et pour laquelle j’aurais envie de me lever le matin. Ce sera déjà un très bon début je pense 🙂

Sur ce, plus qu’une heure avant l’embarquement direction Marrakech (enfin !). J’espère que ceux qui sont en vacances en profitent bien ! Et bon courage pour ceux qui travaillent 🙂

Je vous laisse avec cette série de photos qui pour moi, représente un peu mon état d’esprit actuel. Et veuillez excuser mon discours qui peut paraître décousu, mais c’est ainsi que cela ce passe dans ma tête.

Et vous, comment avez-vous vécu ce passage de la vie étudiante à la vie active ? Dites-moi tout 🙂

IMG_7653_2

IMG_7769_2

IMG_7648

IMG_7758

IMG_7770 (1)

IMG_7666

IMG_7779

Top – H&M / Jean – Calzedonia / Sandales – New Look / Bagues – Mademoiselle Pierre – Vintage – Easy / Collier – Tiffany & Co / Sac – Primark

Merci à Zoé pour cette série de photos ! 🙂

Des bisous,

Sign_petit

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 Comments

  1. Alicia

    25 août 2016 at 11:12

    Ce passage n’est vraiment pars évident effectivement! Ce que je peux te dire, c’est que tu n’es pas obligée de choisir une entreprise pour toujours! Si cela peut te soulager, envisage les jobs avec le même état d’esprit que tu avais jusqu’à présent! dans l’idée que rien ne dure, que ces expériences viennent t’enrichir et que derrière tu rencontreras d’autres personnes, tu découvriras d’autres postes et tu évolueras constamment! Après les études on a toujours tendance à se mettre une pression de fou, on veut trouver LA super boite, celle qui nous permettra d’exploiter toutes nos ressources! mais pour ma part ça m’a complètement bloqué, j’étais paniquée à l’idée de travailler dans une boite ou je n’userais pas de toutes mes compétences artistiques me donnant la sensation d’être carrément amputée d’une partie de moi!!! Ne fais surtout pas comme moi, détends toi, tout ira bien! Tu es une grande maintenant mais tu n’es pas forcée de devenir aussi sérieuse! Gros bisous et bon courage dans ta transition !

    1. Karen

      25 août 2016 at 12:10

      Merci beaucoup pour ton mot ! C’est vrai que plus j’y pense, plus je me dis qu’il ne faut pas que je me mette cette barrière du « un boulot pour la vie », car c’est vrai, aujourd’hui on reste rarement très longtemps dans une boite, alors autant continuer d’élargir les expériences 🙂

  2. CapricieuZe

    1 août 2016 at 14:24

    Cet article montre que tu es déjà une adulte ! Maintenant l’accepter est une autre chose.
    Je ne suis pas bien vieille (même si j’approche dangereusement de la trentaine), je sais que je suis adulte, je suis pacsée, j’ai un enfant mais cela ne m’empêche pas de rester une jeune adulte. Devenir adulte ne veut pas dire se choisir un seul boulot, tu as le droit d’en changer. (Je suis une experte dans ce domaine). J’ai quitté l’école il y a bientôt 10 ans et depuis, j’ai toujours été en formation quelque part. J’ai tellement d’activité qui me passionnent que je n’aurais jamais assez d’une vie pour toutes les explorés. Donc laisse toi devenir adulte, tu verras que finalement c’est pas si mal !
    Bisous

    1. Karen

      2 août 2016 at 17:38

      Merci pour ton message 🙂
      C’est sur que je ne vais pas me fixer à un seul boulot ou domaine, je trouve ça beaucoup trop triste pour le moment !
      J’espère que tu pourras explorer un maximum de tes passions 😉

  3. Floriane Lov'in it

    1 août 2016 at 11:10

    La fin des études, c’est toujours compliqué, les questions se bousculent, c’est pas une étape évidente. Mais rentrer dans la vie active c’est assez satisfaisant, c’est le début d’une autre aventure. J’en ai déjà vécu d’autres de nouvelles aventures depuis, ça ne s’arrête jamais 😉

    1. Karen

      2 août 2016 at 17:35

      Hello ! Oui, je me dis que ce n’est que le début d’une nouvelle aventure 🙂

  4. Ana

    30 juillet 2016 at 23:13

    On va continuer de (ne pas) grandir ensemble alors ❤️! Vive les verres et les copines.

    1. Karen

      31 juillet 2016 at 22:34

      Oh oui ! Et encore bien longtemps !!! ♡♡♡

  5. Julie lit au lit

    30 juillet 2016 at 22:27

    « Car oui, soyons honnêtes, même si on nous dit de suivre nos rêves et de vivre nos passions, ce n’est pas ce qui va payer les factures, ou du moins pas bien longtemps… »

    Je ne suis pas d’accord 😉 On peut vivre de nos passions, mais il faut faire des choix et parfois les adapter. Par exemple, vivre de son blog est possible, mais il faut accepter de travailler plus fort que si c’est un loisir. Et surtout, il faut se faire confiance!

    1. Karen

      31 juillet 2016 at 22:38

      Je suis d’accord avec toi, mais pas entièrement. Disons que cela dépend des « passions ». Tu me parles de vivre de son blog, par exemple, c’est certainement possible on le voit, mais combien arrive réellement à en vivre ? Et sur une longue durée ? Je ne dis pas qu’il est impossible de vivre de ses passions, je dis que c’est quelque chose de vraiment très compliqué, surtout de nos jours 😉

  6. Delisa

    30 juillet 2016 at 20:18

    Hello! 🙂 sympa ton article!
    Tu penses faire un article détaillé sur tes études? 😉

    Bonne soirée! (et bonne vacance ahah)

    1. Karen

      31 juillet 2016 at 22:41

      Hello ! Merci 🙂
      Je ne sais pas si je ferais un article, mais c’est vrai qu’on me demande parfois mon parcours, donc ça se pourrait 🙂 Sinon il y a déjà une brève partie là dessus dans mon à propos 🙂
      Bonne soirée à toi & bonnes vacances si c’est le cas aussi 😉

  7. Gabrielle Marchand

    30 juillet 2016 at 16:23

    Coucou! Ton article m’a fait du bien 🙂 Je finis mes études dans 4 mois, alors j’appréhende ce passage de la vie étudiante à adulte (comme tout le monde, j’imagine!) mais en même temps, j’ai hâte! C’est une drôle d’émotion. Je te remercie d’avoir partagé ta réflexion avec nous 🙂 Bisous.
    PS. Ce que tu es jolie!!

    1. Karen

      31 juillet 2016 at 22:53

      Hello ! Merci pour ton petit mot 🙂
      Je pense qu’on est à peu près tous dans le même état d’esprit à ce moment de notre vie, oui. C’est un mélange de peur et de hâte, c’est très bizarre ahah !
      J’espère que ce cap se passera bien pour toi 🙂
      P.S : Oh mercii ! (je rougis) 🙂

  8. jenstyle

    30 juillet 2016 at 15:58

    je pense qu’a un moment ou un autre on en arrive tous a ce poser ce genre de questions, c’est humain!
    maintenant, trop de questions, tue les questions haha
    non je veux dire par la, que la vie est faites de changements ( positif ou négatif) et que c’est fait pour nous faire grandir, évoluer, donc faut essayer de prendre le bon coté du coté « adulte » et se lancer ! ( plus facile a dire qu’a faire je te l’accorde) 😉
    je pense que tu trouveras ton bonheur et de toute manière même si nous sommes des « touches a tout » et si ns nous passionnons pour beaucoup de choses je pense que nous n’avons pas assez de toute une vie, alors autt essayer au maximum de choses 😉
    pk s’enfermer dans un moule ( qui décidé d’être adulte l’est) c’est un peu facile je sais haha
    bref ce sujet donne du fil à retordre mais ça reste cool!
    sinon t’es photos sont toute jolies 🙂
    bibi
    Jen de http://jenstyle001.blogspot.fr

  9. Samantha

    30 juillet 2016 at 14:53

    J’avoue me poser des questions également sur le « devenir adulte », trouver le boulot qui me plaira pour le reste de ma carrière c’est un peu angoissant. Je vois la fin de mes études arriver, je rentre en dernière année de master et une peur se forme en moi sur l’après. C’est finalement difficile de savoir si oui ou non on va vraiment se plaire tout le reste de nos carrières dans un domaine ou une profession spécifique. Le fait d’être étudiante a l’avantage de nous permettre de toucher à un grand nombre de chose comme tu le dis justement et se mettre un peu dans un case est un peu stressant. La peur de ne pas trouver ce qui me plait me freine. Je me pose des milliers de questions sur ce post-étude. Je me demande parfois si je ne vais pas rester étudiante à vie ^^
    Cela semble un moment difficile. Je te souhaite un bel avenir, une belle vie d’adulte et de trouver le poste de tes rêves !

    1. Karen

      31 juillet 2016 at 22:49

      Hello ! Ton message résume parfaitement ce qu’il se passe dans ma tête. Et j’étais comme toi au début de ma dernière année de Master, je n’avais pas envie qu’elle se termine ahah ! J’ai parfois pensé à refaire une année pour me « spécialiser », histoire de garder ce petit confort d’étudiant. Mais bon, il faut bien sauter ce cap un jour, et il n’y a pas de raison pour que ça se passe mal pour nous et pas les autres 😉
      Je te souhaite une très bonne continuation alors, et surtout profite de ta dernière année d’études. Je fais ma vieille en disant ça, mais « ils » ont raison, ce sont les meilleures années 😉

  10. Georgette et Bergamote

    30 juillet 2016 at 13:55

    Coucou !
    C’est intéressant de connaitre ton ressenti sur ce « cap ». Pour ma part, je suis toujours étudiante et un long chemin de scolarité m’attend encore ! Je compte faire un master puis un doctorat et passer des concours à côté. La vie active d’adulte me paraît si lointaine, mais elle m’effraie déjà en quelque sorte. Je me dis que tout ira bien, mais je ne peux m’empêcher de m’inquiéter un petit peu. Je te souhaite de trouver le travail de tes rêves et de t’épanouir dans ta vie professionnelle, de profiter de tes heures libres et de voyager !
    Bisous 🙂

    1. Karen

      31 juillet 2016 at 22:31

      Merci pour ton petit message 🙂
      C’est vrai que tu as encore un petit temps avant de franchir ce cap toi, mais ça arrive tellement vite ! Et puis, dans le fond quand ça arrive on est quand meme prêt, je pense qu’on n’a juste pas envie de quitter notre petit confort 🙂
      Je te souhaite une très bonne continuation alors et surtout bon courage à toi ! 🙂

  11. Loin d'être belle

    30 juillet 2016 at 10:55

    Coucou! Je suis dans la même situation que toi en ce moment et je dois dire que ça fait vraiment peur de grandir et prendre toutes ses responsabilités en mains, je vais en plus maintenant vivre avec mon chéri et ça aussi ça fait un peu peur 🙂 Je nous souhaite de trouver un travail qui nous plaît et aussi un quotidien sans trop d’ennui et de routine 🙂 Chloé

    1. Karen

      31 juillet 2016 at 22:29

      Hello ! C’est vrai que ça fait carrément peur tout ça ! Mais dans le fond, c’est un peu ce qu’on attend avec hate hein 🙂
      Merci beaucoup pour ton petit mot 🙂

  12. Ameluck

    29 juillet 2016 at 15:25

    Elles sont ravissantes tes photos, si tu te poses ces questions ces sûrement que tu es en train de devenir officiellement adulte ^^Et oui ça fait peur de s’engager et se lancer dans cette vie de folie, je me pose aussi ces mêmes questions sur le fait de trouver UN boulot pour toute une vie, puis je me dis que finalement, puisque je n’ai pas vraiment de passion pour une chose, et que la vie est longue, je serais plus heureuse en essayant plusieurs métiers mais dans un même domaine, on ne sait pas! Si tu es comme moi et que tu aimes plusieurs choses à la fois c’est normal que le choix est difficile, on est attiré par tout et par rien à la fois ^^Bonne vacances et joyeuses vie d’adulte <3

    1. Karen

      30 juillet 2016 at 01:28

      Merci pour ton petit mot 🙂
      C’est exactement ça pour ma part aussi. Je n’ai pas envie de « m’enfermer » dans un seul domaine par exemple et de ne plus pouvoir développer autre chose par la suite. Mais comme tu le dis, la vie est longue et surtout on ne sait pas de quoi elle est faite !
      Très joyeuse vie d’adulte à toi aussi ! 😀

  13. Pauline

    29 juillet 2016 at 15:00

    Hello,
    Pour ma part, devenir « adulte » (= finir mes études), ça a commencé avec la décision de me lancer en freelance : autrement dit, de faire les horaires que je voulais et de choisir les personnes avec qui je bossais ! Et je n’ai pas gardé cet emploi pour « toujours », puisque j’ai été embauchée en CDI dans une entreprise… pour finalement décider que j’avais besoin de partir à l’autre bout du monde et côtoyer un tout autre environnement (je pars en janvier ;)).

    Je ne me suis jamais sentie aussi « libre » que depuis que je suis adulte, en fait. J’espère que tu pourras trouver un travail que tu aimes et qui t’épanouira, c’est le plus important ! Et si ce n’est pas le cas, n’aie pas peur de faire des choix radicalement différents, tu apprendras toujours quoiqu’il arrive 🙂

    Bises !
    Pauline

    1. Karen

      30 juillet 2016 at 01:13

      Merci pour ton petit message ! Ca me rassure beaucoup vu que visiblement je suis en train de me lancer sur la voie du freelance aussi, pour l’instant 🙂
      Quant au fait de partir à l’étranger, je pense que ça devrait être obligatoire hein. C’est tellement important de voir ce qu’il se passe ailleurs que chez nous ! Tu as parfaitement raison !
      J’espère que tu en profiteras bien !
      A bientôt 🙂

Leave a Reply