Lifestyle

Tout sur les tatouages, selon moi

Aujourd’hui, je ne vais pas vous présenter de look ou de produits de beauté, mais je vais vous parler tatouages.

Je reçois bon nombre de message me demandant souvent la même chose concernant mes tatouages, alors je me suis dit qu’en faire un article serait plus bénéfique à chacun.

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ont pu apercevoir les quelques tatouages que j’ai. Je ne les montre pas volontairement et aime encore moins en parler, mais je ne cherche pas non plus à les cacher. Ils font partie de moi et de ma personnalité, et comme je le disais dans mon dernier article concernant le concept de « la mode », ici, les tatouages sont également une façon de montrer notre personnalité comme on le souhaite.

Bref, entrons dans le vif du sujet.

Je tiens à préciser que je ne suis pas une pro, ni une conseillère, je vous donne juste mon ressenti suite à mon expérience personnelle 😉

Je suis tatouée depuis maintenant 5 ans (et je ne compte pas m’arrêter ahah). J’ai commencé par des petits motifs que j’avais en tête depuis bien des années.
L’idée de me faire tatouer, je dois l’avoir depuis mes 12 ans. J’ai toujours été fascinée par les tatouages, leur signification et surtout le fait d’avoir quelque chose sur soi A VIE.

mh__2829-92

J’ai donc sauté le pas chez un tatoueur plutôt populaire dans le quartier Montorgueil (Paris 2ème), pour les 4 premiers, avant de trouver un autre salon et surtout un autre tatoueur que me correspond parfaitement.
Bien évidemment je me suis renseignée avant de choisir mon salon, selon le motif que je voulais, la typographie, le style de dessin, l’ancienneté, la façon de faire… Vraiment tout ! Et au final j’ai trouvé un salon, qui m’a été conseillé par une amie qui allait s’y renseigner pour elle.

La prise de rendez-vous se fait généralement en trois étapes :

1- La prise de contact avec le tatoueur/salon afin de voir si le motif est envisageable pour un tatouage.
C’est une étape très importante et vraiment, ne songez pas à aller dans un salon pour montrer votre dessin et ressortir avec votre rendez-vous, ou votre tatouage directement. Cette étape est parfois un peu décevante, parce qu’on arrive avec notre motif en tête, on l’explique ou le montre au tatoueur et là, trois situations s’offre à vous :
– On vous dit que c’est ok, que le tatouage est parfaitement faisable et on on propose un rendez-vous (bon, là on est heureux et c’est cool)
– On vous déforme un peu votre dessin pour qu’il soit plus adapté et vieillisse vraiment bien dans le temps. Parce que oui, si vous pensiez qu’il est possible de faire un planisphère en tracé fin sur l’espace de votre poignet, comme le font les tatouages éphémères à la mode, bah vous avez tout faux (je cite ça par « pur hasard » hein). Il est évident que le tracé de n’importe quel dessin doit être un minimum « épais » pour qu’il reste en place et perde moins facilement sa couleur et son éclat au fil du temps. Après tous les tatoueurs ont leur spécialité, certains tracent plus fin et plus profond que d’autre… C’est un autre point à prendre un compte dans le style de tatouage que vous recherchez.
– Le tatoueur apprécie votre motif mais veut le retravailler légèrement afin d’y mettre sa « patte d’artiste ». Car il ne faut pas l’oublier, le tatouage est une forme d’art et le tatoueur est maître de sa création. Certains seront très durs et ne voudront carrément pas faire de dessin « tout prêt », d’autre seront plus souples et vous proposeront des alternatives en fonction de votre discussion pour vous proposer un tatouage qui vous corresponde au mieux. Là, c’est à vous de voir mais rien ne vous force à accepter que le tatoueur retravaille votre dessin si c’est vraiment ce que vous voulez encrer dans votre peau.

Mais là encore, il est très important de discuter avec le tatoueur qui va vous poser plein de questions quant à votre choix du motif, mais également de l’endroit. Après tout, c’est son métier, il sait que c’est mieux de faire un tatouage sur l’épaule plutôt qu’au creux des reins, pour telle ou telle raison. Mais là aussi, c’est à vous de réfléchir et décider si oui ou non vous voulez suivre ses conseils ou si vous êtes vraiment déterminé à faire votre tatouage à l’endroit que vous avez prévu.

Mais sachez que le tatoueur sera votre meilleur conseiller ! Ce n’est pas parce qu’une personne que vous connaissez a fait un tatouage à tel endroit que c’est une bonne idée, si votre tatoueur vous dit que ce n’est pas recommandé c’est qu’il a une bonne raison. Souvenez vous, c’est lui qui s’y connait et non vous ou votre ami.

2- Si votre tatoueur vous a proposé de retravailler un peu votre motif, vous allez donc devoir retourner le voir pour valider ou non le dessin et fixer votre rendez-vous pour passez sous l’aiguille !

Petite précision, à la confirmation de votre rendez-vous on vous demandra un acompte, dans le simple but de s’assurer que le tatoueur n’a pas travailler sur votre dessin « pour rien ». Et surtout le tatoueur ne vous donnera quasiment jamais son dessin, retravaillé pour vous et avec vous certes, tout simplement parce que c’est son travail et que ce serait mal venu de votre part de prendre le dessin et d’aller voir ailleurs. Comme je le disais, c’est un artiste, ce serait en quelque sorte « du vol ».
Cet acompte sert 
également d’engagement de votre part, c’est ce qui confirme que vous vous rendrez bien au rendez-vous le jour J.

3- C’est le jour J ! Le tatoueur vous demandera de reconfirmer ou non votre tatouage et l’endroit où vous souhaitez le faire, et c’est parti !

mh__2894-163

La question du « tarif »

J’ai remarqué que c’est l’une des premières questions que l’on pose à des personnes tatouées pour se renseigner avant de faire le sien.
Excusez-moi, mais je trouve cette question insensée. Et pour plusieurs raisons :

1- Chaque salon et tatoueur pratique son propre tarif. Comme les boutiques, les coiffeurs, tout en fait.
2- Le tarif ne sera pas le même selon la durée de travail, le type de dessin, et aussi la technique et l’expertise du tatoueur.
3- Le tarif ne doit en aucun cas être votre motivation à faire votre tatouage ou non ! C’est quelque chose que vous aurez encré à vie sur votre peau, c’est plus qu’un investissement. Il vaut mieux mettre un certain prix dans votre tatouage afin d’être sûr d’avoir un beau dessin, de bonne qualité et qui vieillira le mieux possible, sans infection ou autre problème de cicatrisation.
Et ce n’est pas parce que votre amie à payé 150€ pour une plume sur les cotes que vous paierez le même prix, et surtout ce n’est pas certain que vous irez dans le même salon.

Je peux comprendre que ça peut être une façon de se renseigner pour avoir une idée et un avis quant aux coût, mais honnêtement un tatouage c’est pour la vie, donc ce n’est clairement pas un détail à prendre en compte.
Après, il est vrai que certains salons devenus très populaires et reconnus dans le monde du tatouage appliquent des prix plutôt exorbitants, donc il faut bien se renseigner. Mais dans tous les cas, dites vous qu’il vaut mieux payer 50€ de plus que chez un autre salon que de chercher à payer le moins cher possible. Je me répète, mais on parle là de tatouage ! D’une chose qui restera sur vous pendant votre vie entière (au moins), alors est-il vraiment important et nécessaire de chercher un tatoueur qui vous le fera à moindre coût, alors que vous en avez trouvé un qui vous correspond et vous garanti un résultat superbe ?

Un tatouage c’est un coût, un investissement, c’est certain. Alors si vous n’êtes pas prêt à mettre une certaine somme là-dedans, demandez-vous si vous êtes réellement prêt à garder ce tatouage toute votre vie sur votre corps. C’est aussi simple que ça selon moi.

Je vais tout de même vous donner les tarifs auxquels j’ai eu droit, afin d’avoir une idée. Mais sachez que pour ma part, j’allais chez un tatoueur que j’avais repéré et même si le coût étais élevé je n’ai pas été chercher ou comparer ailleurs. Comme je le disais, un tatouage est une chose grave et importante à ne surtout pas prendre à la légère, alors cela m’était égal de payer « beaucoup », j’ai simplement fait des économies et pris sur moi pour pouvoir me l’offrir.

Les coûts de mes tatouages :
1- Les roses sur le bras gauche : 300€ pour 6h de travail (2 fois 3h)
2- Le loup sur l’avant bras gauche : 60€. Il s’agissait d’une promotion spéciale du salon, qui proposait des flashs (motifs déjà fait, sans possibilité de le modifier)
3- Le signe Peace + phrase « We’re all mad here » : 150€. J’ai été faire les deux le même jour.
4- Le double triangle + une petite esperluette sur les cotes (qu’on voit très rarement en photo) : 150€. J’ai été faire les deux le même jour. C’était mes tout premiers tatouages.
5- Le coquillage au dessus du coude gauche : gratuit. C’état lors d’un événement où le tatoueur proposait un catalogue de dessins tout prêts. Pour info, il me l’a fait en 15 minutes à peine.
6- La flèche dans le dos : 80€. Ceci est le prix minimum de tous les salons. Si vous tombez sur moins (en France), renseignez-vous bien. Car cette somme permet simplement de couvrir les coûts du matériel utilisé en faisant très peu de bénéfice pour le tatoueur. C’est universel normalement. Donc si vous trouvez moins cher, posez-vous les bonnes questions et renseignez-vous quant aux normes d’hygiène qui sont respectées ou non par le salon, et surtout renseignez-vous sur la réputation du salon.

dsc_0780_tattooEst-ce que ça fait mal ?

Là encore, c’est une des premières questions auxquelles un tatoué doit souvent répondre.
Mais comme pour tout, la douleur est propre à chacun. Certain ont très mal on se cognant avec un meuble, d’autre moins. Et bien pour les tatouages c’est pareil.

Mais honnêtement, pour y être passée plusieurs fois et à des endroits différents, c’est largement supportable. On a mal, c’est certain, mais tout dépend de l’endroit où vous le ferez, de votre sensibilité, de votre résistance et du travail du tatoueur.

On lit souvent qu’il y a certains emplacements qui font vraiment mal, comme les cotes par exemple. Et bien pour ma part, je n’ai quasiment rien ressenti à cet endroit.
Sur la colonne vertébrale, il paraît que c’est assez douloureux aussi. Je n’ai absolument (mais sais exagération aucune) rien senti du tout, si ce n’est une petite vibration sur l’os.
Personnellement, ceux qui m’ont fait le plus souffrir (et me demander pourquoi j’avais eu une telle idée) sont les avants-bras et l’épaule.
Mais encore une fois, ne vous fiez pas au ressenti d’une personne, vous ne pouvez et ne pourrez pas prévoir un type de douleur, qu’elle soit plus ou moins forte.
C’est comme ça, mais vous le découvrirez le jour où l’aiguille vous piquera.

mh__2842-105

La cicatrisation :

Tous les tatoueurs vous font un petit récap des soins à effectuer après s’être fait tatouer, mais cela est plutôt simple :
– Ne pas se baigner à la piscine ou à la mer (pendant 2 mois au minimum)
– Ne pas exposer la partie tatouée au soleil, sinon utiliser une protection solaire à fort indice (pendant 2 mois au minimum, puis toute ta vie !)
– Hydrater la zone tatouée avec une crème type Cicalfate* le plus possible (pendant 1 mois au minimum ou jusqu’à la cicatrisation complète)
– Utiliser un gel douche au PH neutre (pendant 2 mois au minimum)
– Ne pas frotter son tatouage pour le sécher, mais le tapoter doucement avec un linge sec et propre (tant que le motif est en relief)
– Ne pas gratter ou enlever les croûtes
– Ne pas toucher son tatouage, sinon avec les mains propres et désinfectées (tant qu’il n’est pas complètement cicatrisé)

Je crois que ce sont les principaux conseils d’entretien à suivre après s’être fait tatouer, pour que la cicatrisation se passe au mieux, mais également tout au long de votre vie afin que le motif reste le plus longtemps possible intacte.

En général la cicatrisation se fait en 3 semaines/un mois après l’opération. Mais là aussi, tout dépend des personnes et de la réaction de leur corps à tout type de mutilation (c’est un mot fort, mais concrètement, c’est ça hein).

mh__2835-96

Pourquoi ce tatouage ?

Là, c’est une question à laquelle je ne réponds jamais et ne répondrais presque jamais. Tout simplement parce qu’un tatouage, même en 2016, reste quelque chose de personnel. Le motif que l’on décide de se faire tatouer ne regarde personne d’autre que nous et personne n’a son mot à dire là dessus.

Alors bien évidemment vous pouvez juger ou penser ce que vous voulez des personnes tatouées avec tel ou tel motif, mais généralement on (les personnes tatouées justement) s’en contre fiche. Ce n’est pas vous qui vous baladez avec un triangle sur le bras, une croix sur la nuque ou un dragon sur l’épaule. Et surtout, nous ne sommes certainement pas obligés de vous expliquer pour quoi nous avons voulu nous faire tatouer et les raisons de notre dessin.
Peut être que certains ont juste voulu suivre la « mode » de tel ou tel motif (je n’émets aucun justement, mais réfléchissez bien tout de même), peut être que d’autres ont voulu marquer à jamais un événement de leur vie, peut être que les plus spontanés voulaient juste une rose sur le bras… Quoiqu’il en soit, la décision de se faire tatouer ne regarde que la personne concernée, et généralement les avis extérieurs ne servent pas à grand chose si ce n’est agacer les dits tatoués.

img_7522

Voilà, c’est ainsi que se termine cet article. J’espère avoir répondu aux questions les plus fréquemment posées, tout en restant de mon point de vue. Et surtout, j’espère avoir pu vous éclairer quelque peu quant à la décision de se faire tatouer.
Si d’autres questions vous viennent, n’hésitez pas à me les poser, je vous répondrais avec plaisir 🙂

Mais surtout, je radote, mais un tatouage c’est pour la vie ! Même s’il existe aujourd’hui beaucoup de méthode pour les « effacer », cela est beaucoup plus couteux et douloureux que le simple fait de faire le tatouage, et je ne suis pas certaine que ce soit sans cicatrice ou marque…
Réfléchissez-y bien, certains motifs sont tendance en ce moment et c’est vrai que c’est super joli, mais est-ce que vous l’aimerez toujours autant ne serait-ce que dans un an ? Est-ce que vous l’assumerez toute votre vie ? Êtes-vous prêt à mettre autant d’argent là-dedans ? Serez-vous fier de votre tatouage « so 2016 » auprès de vos proches des années plus tard ?
Ce sont autant de questions auxquelles il faut réfléchir avant de se faire tatouer !

Mais en parlant de réflexion, il y a tout de même un ordre à respecter. Je m’explique :
1- On a notre motif 2- Ensuite on trouve l’endroit parfait 3- Puis le tatoueur.
Et non, « j’aimerai me faire un tatouage là parce que c’est trop beau (l’été en maillot de bain), mais je ne sais pas quoi me faire ! » Cette façon de réfléchir est pire que la mauvaise. Elle est presque ridicule. Tout simplement parce que ces personnes ne réfléchissent pas suffisamment quant à la gravité de cet acte qu’est le tatouage, et le regretteront quelque temps plus tard. C’est certain. C’est même prouvé.

Après chacun fait ce qu’il veut et comme il l’entend, mais je donne juste mon avis et quelques conseils à mon niveau pour vous guider 😉
Encore une fois, un tatouage n’est pas un sac à main que l’on pourra ranger une fois qu’on ne voudra plus le voir. On ne décide pas de se faire tatouer en 5 minutes (en général je dis bien eheh) ! Réfléchissez, faites des tests à différents endroits, renseignez-vous, déplacez-vous dans différents salon, posez-vous les bonnes questions, faites-vous votre propre avis et si après tout cela vous êtes toujours certain de votre motif, c’est que vous êtes prêt à 80% !

mh__2721-16_2

Crédit photos : MohoGraphy

Des bisous,
Sign_petit

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 Comments

  1. Milie

    31 mai 2017 at 21:56

    Tes tatouages sont superbes !
    Ça fait un moment que j’envisage 2 triangles… en les voyant là, j’adore ! Il me faut le bon tatoueur 😉

  2. Ariana

    11 octobre 2016 at 21:26

    Tes tatouages sont tous canons et super bien situés ! J’ai une préférence pour le & le double triangle et les roses. Tu les portes super bien en tout cas.
    Bis

  3. BE BADASS

    18 septembre 2016 at 19:41

    je n’ai jamais songé à me tatouer, l’idée que ça rester à vie me fait bien trop peur et pourtant j’adoooore en voir! j’adore le double triangle et le coquillage que tu as! tu les portes très bien, vraiment tu me donnes même un peu envie mais j’ai trop peur hahaha, des bisous merci pour tes conseils
    Marine du blog Be Badass
    http://www.bebadass.fr

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:43

      Merci beaucoup 🙂
      Dans ton cas, il est plus prudent de ne pas sauter le pas si cette idée « d’infini » t’effraie autant. Et c’est sans doute mieux, ça permet d’éviter des « bêtises » 😉

  4. PandAurore

    18 septembre 2016 at 13:19

    ENFIN ! Un article plus que sensé sur les tattoos ! 🙂
    Je me suis faite tatouer très récemment pour la première fois, un projet que j’avais depuis 2 ans. Il y a pas mal de petite chose qui m’ont « saoulé » notamment quand, quand j’avais le « malheur » d’aborder le sujet, on me demandait tout de suite ce que je voulais faire, hors c’était pour moi un projet personnel, de moi même avec moi même et que je n’avais pas envie de partager avec tout le monde. (Ma meilleure amie qui m’a aidé pour le dessin était au courant, ainsi que mon copain, 2 jours avant que je me fasse tatouer, mais c’est tout !) Et rare sont les personnes qui comprennent que non, on a pas forcement envie d’en parler (surtout avant de l’avoir fait). Quand j’ai enfin eu mon tattoo tant attendu, j’en étais fière, j’ai donc posté une photo sur les RS … Quelle erreur ! Ca a été l’avalanche de « pourquoi t’as choisi ce motif ? » « T’as eu mal ?’ « T’as payé combien ? » … J’avoue avoir fini par ne plus répondre à ces questions parce que j’en avais ras le bol. Le choix du motif ne regarde personne et oui j’assume parfaitement mon choix, et oui je suis consciente qu’il sera toujours là quand j’aurai 60 ans. Ca ne sert à rien de me demander si j’ai eu mal puisque la douleur est une perception relative, et le prix de mon tattoo (ce qui a été la question qui est revenue le plus souvent !) n’avancera personne à rien, même pas a donner un ordre d’idée puisque les prix varient d’un salon à l’autre, d’un motif a l’autre, du temps de travail pour le réaliser, du matériel utilisé … ENFIN BREF ! Ca m’a un chouillat enervé.. 🙂

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:44

      Merci, vraiment beaucoup !
      C’est certain qu’à force d’entendre toutes ces questions on en a plus que marre et parfois j’en deviens même désagréable ! Mais maintenant je laisse couler et ça me passe au dessus 😉

  5. Emma

    18 septembre 2016 at 11:23

    J’aime énormément t’es tatouages *-*

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 17:01

      Merci beaucoup Emma 🙂

  6. Manon

    18 septembre 2016 at 10:07

    Moi qui compte aller me faire tatouer le mois prochain, ton article tombe à pic ! Merci pour tout tes conseils, ils sont vraiment utile 🙂
    Je trouve tes tatouages super cool, et notament le petit coquillage !

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:45

      Merci 🙂
      Je suis contente que cet article te soit utile ! 🙂

    2. Karen

      23 septembre 2016 at 17:01

      Merci beaucoup 🙂
      Je suis ravie que cet article te soit utile !

  7. Julie Cahier

    18 septembre 2016 at 01:01

    Merci pour ton article, il tombe pile poil, j’ai cherché des blogs retraçant des vécus, et j’ai eu du mal à en trouver. Je suis en plein projet pour mon premier tatoo, je suis d’ailleurs en train de rediger un article sur mon blog à ce sujet. Ton article retrace en effet les grandes questions que je me pose (le prix arrivant en dernier pour moi), j’ai surtout une grande peur de la douleur, l’envie de porter un tatouage est présent depuis plusieurs années. Je viens de travailler l’esquisse du dessin, le mien comportera beaucoup de symboles de vie. Affaire à suivre 🙂

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 17:04

      Je suis contente que cet article te soit utile 🙂
      C’est une bonne chose que tu places le prix en dernier, car ce n’est clairement pas la priorité.
      N’hésite pas à revenir me dire quand tu seras passé sous l’aiguille 😉

  8. Floriane lov'in it

    17 septembre 2016 at 23:49

    T’es tatouages sont jolis et font carrément partis de ta personnalité et j’aime ton style. Je n’ai jamais sauté le pas c’est pas faute d’y avoir pensé.

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:47

      Merci Floriane !
      C’est sûr que se faire tatouer demande énormément de réflexion, surtout pour le premier 😉

  9. voguidor donna

    17 septembre 2016 at 23:07

    Coucou Miss Karen,
    Je trouve ton article très intéressant, il s’agit de tes expériences et je suis ravie que tu partages cela avec nous. Peu importe les motifs choisis cela reste un choix tout a fait personnel et propre à ton histoire.
    J’aime beaucoup tes photos
    Bonne soirée
    Bisous <3
    Donna

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:49

      Merci beaucoup 🙂
      C’était justement le but de cet article, parler de mon expérience et non des raisons pour lesquelles j’ai décidé de me faire tatouer ! 😉

  10. Coco B.

    17 septembre 2016 at 21:09

    Pour avoir des tatouages, je suis assez d’accord avec toi.
    Tu as de très jolies tatouages. J’ai une préférence pour la discrétion donc des petits.

    #CocoB.
    http://www.cocob-59.com

  11. Romane

    17 septembre 2016 at 21:02

    Je comprends tout à fait le caractère perso que l’on peut avoir avec les tatouages. Certes ils se voient (ou parfois non) mais on a pas envie de révéler sa signification au monde entier. Je comprends le fait que tu veuilles garder une part de secret, que tu veuilles garder ton cocon avec ces tatouages qui sont surement des forts moments (bon ou mauvais) dans ta vie ou des étapes que tu as parcourus. J’ai moi même un tatouage aussi, mais je ne l’ébruite pas partout. Lorsque je l’ai fait en 2013, je n’ai pas mis sur Facebook  » voici mon nouveau tatouage » ou sur n’importe quel réseau social. Si quelqu’un le voit voilà, cela ne me dérange pas de donner la signification, mais sinon je ne vais pas chercher à le présenter forcément.
    Très beaux tatouages en tout cas, tu les portes à merveille et bonne continuation en matière de tatouages ! 🙂
    Bisous,
    Romane.

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:50

      Nous sommes exactement d’accord dans ce cas 😉

  12. Barbatrucs

    17 septembre 2016 at 20:15

    Article hyper complet. Je n’ai jamais fait de tatouages mais je suis bien d’accord avec toi sur la question du prix. Pour quelque chose d’aussi personnel et qui dure à vie il vaut mieux bien choisir plutôt que de chercher un tatouage low cost…

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:53

      Merci beaucoup !
      Pour le prix, je peux comprendre que certains aient « peur » de mettre un certain prix, mais en y réfléchissant bien c’est surtout une question de sécurité et de garantie de résultat, donc autant mettre le prix 😉

  13. Andrea Monguilod

    17 septembre 2016 at 19:31

    J’aime ton article, il est clair et insiste assez sur l’importance d’y réfléchir. Pour la dernière partie, le fait de ne pas répondre à la question « pourquoi tu t’es tatoué(e) ça? », je suis plus mitigée. Je suis moi-même tatouée à plusieurs endroits et j’ai souvent des questions sur la douleur et la signification. Je ne le prends pas mal, car oui même si c’est personnel, je pense que les gens sont naturellement curieux et pas de manière malsaine. La plupart des personnes sont intéressées tout simplement. Pour ma part, selon qui j’ai en face de moi, je réponds que ça me rappelle un passage de ma vie ou que j’aime ce dessin et les gens s’en contentent 🙂

    1. Karen

      23 septembre 2016 at 16:57

      Je suis d’accord avec toi. Mais c’est surtout que les gens cherchent à savoir ce qui se cache derrière mes tatouages et qui insiste limite. Après tout, on ne leur demande pas pourquoi ils ont acheté ce t-shirt rose ? Alors les tatouages c’est la même chose, il n’y a pas réellement à savoir ce qu’il se cache derrière 😉

  14. Laura

    16 septembre 2016 at 09:19

    Article intéressant mais venant de toi qui te fais tatouer des roses sur l’épaule (déjà vu 40000000 fois) , un signe peace, un coquillage (dont tu dis toi même qu’il a déjà été réalisé et donc gratuit) + une flèche dans le dos, je trouve ça assez mal venu de parler des nanas qui se font tatouer selon « la mode » comme des filles ridicules…. Car je ne vois pas la différence avec les tiens (quoi que très jolis, mais pas la question ici). Et puis cette mentalité de ne pas vouloir parler de ses tatouages car c’est personnel je trouve ca hyper méprisant je vois pas le pb, dans ce cas tu les caches.
    Bonne continuation!

    1. Karen

      16 septembre 2016 at 09:56

      Alors je crois que tu n’as pas du lire tout l’article, ou bien tu n’as pas saisi les nuances que je fais là-dedans.
      Comme je l’ai dit, le but n’était pas de parler de MES tatouages, mais juste de l’expérience que j’en ai fait. Tu te permets ici de juger mes tatouages, alors que comme je le dis justement, les motivations que j’avais pour les faire ne regarde absolument personne. Car pour reprendre ce que tu dis, 1) les roses sont un classique depuis toujours, donc aucun rapport avec « la mode », 2) de même pour le peace, 3) la flèche dans le dos est entièrement personnalisée, 3) le coquillage était un flash, ce qui veut dire que le tatoueur l’avait déjà dessiné certes, mais ne le tatoue qu’une fois, 4) comme je l’ai dit, j’ai réfléchis à mes tatouages depuis près de 10 ans maintenant et ils sont murement réfléchis. Même les flashs que j’ai pu me faire (même gratuitement) correspondent tous à quelque chose que je voulais déjà.
      Et puis le « cette mentalité de ne pas vouloir parler de ses tatouages car c’est personnel je trouve ca hyper méprisant je vois pas le pb, dans ce cas tu les caches. » : Ca veut donc dire que si je ne veux pas de question je dois forcément les cacher ? Je n’ai pas le droit de me balader comme j’en ai envie ? On demande à tout le monde pourquoi ils portent tel ou tel vêtement, ou pourquoi ils se teignent les cheveux ? Je ne crois pas. C’est juste la curiosité malsaine des gens qui, comme ici cherchent simplement à émettre un jugement plus que mal venu.
      Ce sont les personnes qui se permettent des réflexions de ce genre qui nous « force » à nous justifier quant à nos tatouages, alors qu’on n’en a pas envie à la base et encore moins le besoin. Encore une fois, je ne te demande pas pourquoi tu t’es habillée comme ça ce matin, alors vous devriez en faire de même pour les tatouage 😉

    2. Sophie

      21 septembre 2016 at 15:55

      Sérieusement ? Je pousse le raisonnement de ta seconde partie à l’extrême :
      « Si tu ne voulais pas te faire aborder / siffler / commenter / harceler / attoucher / violer, fallait pas porter une jupe / robe / un décolleté ». C’est ce que ça m’évoque : si tu veux pas qu’on te dise ça, faut pas faire ça. Ce genre de raccourci est extrêmement dangereux. Sous prétexte que l’on se balade dans l’espace public, on doit forcément rendre des comptes aux autres ? Si toi tu as envie de raconter la signification de tes tatouages, grand bien t’en fasse, mais d’autres gens peuvent y voir un problème & en 2016 il serait peut-être temps de faire preuve de tolérance, non ?
      C’est un symbole, une histoire, un moment, une personne… et les tatoués peuvent décider s’ils veulent en parler, et s’ils refusent : respecte leur pudeur. Le corps humain n’est pas un panneau publicitaire dans l’espace public, les tatoués n’ont pas à rendre de compte à qui que ce soit dont ils étaient dans le champ de vision sur ce qu’ils ont gravé dans leur chair.
      Je te trouve bien plus méprisante à ordonner à quelqu’un de cacher ses tatouages que ne l’est un tatoué qui souhaite simplement s’habiller comme il le souhaite, et dont la pudeur mérite d’être respectée. C’est quoi cette susceptibilité mal placée ? Ce voyeurisme ? Mal prendre le fait que quelqu’un ne te déballe pas sa vie privée, c’est terriblement malsain. La vie c’est pas Secret Story, nous ne sommes pas des rats de laboratoires.
      Les gens ne te doivent rien et ont encore le droit de s’habiller comme ils le veulent, penses-y avant de vouloir les couvrir ou les obliger à se justifier sur ce qu’ils font avec leur corps. De quoi je me mêle, bon sang ?

      1. Karen

        23 septembre 2016 at 16:39

        Merci Sophie. C’est tout ce que j’aurai à dire, rien à ajouter. 🙂

Leave a Reply